Le PLU et le plan de déplacement urbain

Le Plan de déplacement urbain d’Ile de France, définit les orientations en terme d’occupation de l’espace et précise que « tous les PLU d’Île-de-France doivent se mettre en compatibilité avec le PDUIF dans un délai de trois ans à compter de l’approbation de ce dernier, c’est-à-dire d’ici le 19 juin 2017« .

1 – Sur la densité (Houilles est déjà la ville la plus dense)
La fiche relative à l’aménagement indique « A l’horizon 2030, à l’échelle communale, les documents d’urbanisme locaux doivent permettre une augmentation minimale de 10 % de la densité humaine et de la densité moyenne des espaces d’habitat par rapport à 2010. Cette augmentation minimale est portée à 15 % pour l’ensemble du territoire des communes comportant un quartier à densifier à proximité des gares, dans un rayon de l’ordre de 1000 m autour d’une gare ferroviaire ou d’une station de métro, existante ou à venir, ou de l’ordre de 500 m autour d’une station de transport collectif en site propre existante ou à venir. Les communes dont la densité moyenne des espaces d’habitat est supérieure à 220 logements /ha doivent participer à l’effort de densification mais ne sont pas soumises au seuil fixé. »
A titre informatif, les ratios de densité sont (données insee 2104) :
– Houilles : 32 logements à l’hectare (14191 logements / 441 h)
– Bezons : 28 logements à l’hectare  (11792 / 420h)
– Chatou : 27 logements à l’hectare (13791 / 510 h)
– Sartrouville : 25 logements à l’hectare (21620 / 850 h)
– Le Vésinet : 14 logements à l’hectare 7233 / 500 h)
– Carrières : 12 logements à l’hectare (6460 / 500 h)

2 – Les vélos

Le PDUIF fixe un objectif de croissance de 10 % pour les déplacements à pied et à vélo et prévoit pour cela des normes plancher de réalisation de places de vélo en zones privées et dans les zones publiques avec obligation de réserver « une partie des places de stationnement (…) au stationnement des vélos dans les zones urbaines et à urbaniser des PLU (zones U et AU) (…) »

Esperons que cela se concrétisera par plus de places devant la gare !

3 – Le stationnement des véhicules à moteur

Le nombre de places à proposer doit être apprécié en fonction d’un « taux de motorisation constaté sur la commune »  qui est de 79,2% en 2014 sur Houilles et d’une qualité de desserte que la commune évalue elle-même (sur ce sujet, voir l’article  sur l’affligeant taux de ponctualité des trains à Houilles).

Les données Insee de Houilles sont les suivantes :

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *