6665 nouveaux logements pour 2021 !

Les orientations de nouveaux logements de Houilles (+1732 logements pour 2021) s’appuient sur le Plan Local d’Urbanisme de la communauté des communes de la boucle de Seine (cf. PLHI).

Ce document précise un objectif, sur le territoire de la communauté de communes, de 6665 logements, soit 1111 nouveaux logements par an jusqu’en 2021.

Cet objectif est 7 fois supérieur à l’objectif raisonnablement défini dans le cadre du projet Grand Paris (soit 900 logements par an sur la période) – pourquoi ? Mystère !

Par ailleurs, pourquoi un tel chiffre astronomique alors que l’objectif de 25% de logements sociaux imposerait la construction de 3064 logements au lieu des 6665 prévus  ? Mystère ! (cf. sur ce même point le PLHI).

Houilles, avec un objectif de 1732 nouveaux logements pour 2021  et  (dont  55% qui seront des logements sociaux)  et 2780 nouveaux logements à l’horizon 2030, prend une part très importante de  la charge.
A titre de comparaison Chatou, qui a une population de taille comparable, ne prendrait à sa charge que moitié moins de logements  (733 logements) à l’horizon 2021 !
Quelle a été la clé de répartition ? Quelle a été l’implication de nos élus ovillois dans le processus d’élaboration de ces chiffres ? Mystère !

(source : CABS)

A noter que les parts de logement sociaux actuelles sont les suivantes (seul Sartrouville dépasse actuellement le quota de 25%)

(source : CABS)

De ce fait, des observations ont été formulées dans le plan d’action de la CABS (cf. page 69 du plan d’action)  : « Observations liées à la programmation de logements à Houilles.
Le développement harmonieux de Houilles, limitrophe de la petite Couronne et de la Défense, en fait une ville de plus en plus recherchée. Désormais totalement urbanisée, elle connaît une pression foncière croissante, accentuée par la loi ALUR, défavorable aux nouveaux projets de logements sociaux.
Les récentes opérations, permettant de dépasser 13% de logements sociaux, ont nécessité des années de réserves foncières et un effort financier significatif (plus de 18.000 € de subventions par logement en moyenne), traduisant la politique volontariste de la ville en faveur du logement pour tous.
La construction de logements doit permettre d’accueillir décemment de nouvelles populations. Ainsi elle doit être acceptée, harmonieusement intégrée, respecter l’identité de la ville et de ses quartiers, proposer une mixité sociale équilibrée et s’adapter aux capacités des infrastructures en place (transport, équipements publics)   (…)
Aussi, la programmation indiquée, qui répond à ces objectifs imposés, ne sera-t-elle réalisable que si plusieurs conditions sont réunies :
– Les projets devront être intégrés à leur environnement, qu’il s’agisse de leur volume, de leur altimétrie, de leur qualité architecturale, ou de la capacité des équipements et infrastructures (trame viaire, c’est à dire réseau des voies de circulation, écoles, etc.) ;
– La mixité sociale doit être respectée pour une saine intégration du logement pour tous au sein du tissu bâti ;
– Les projets annoncés de transports ferroviaires (améliorations sur le RER A, projet Eole, Tangentielle Nord) devront se concrétiser dans des délais compatibles avec l’augmentation de population induite par ces opérations (sur ce point, voir par ailleurs l’article http://houilles53.ovh/index.php/2017/09/16/plus-de-12-millions-de-voyageurs-par-an-en-gare-de-houilles/) ;
– Les opérations devront s’équilibrer avec un concours très limité de la ville dont les capacités financières, sévèrement amputées (l’article ne précisant malheureusement pas pourquoi les ressources financières ont été sévèrement amputées) permettront difficilement la réalisation des équipements publics rendus nécessaires par l’accueil de nouvelles populations dans ces logements ;
– C’est sur la base de ces conditions réunies que la ville cherchera, à travers la révision en cours de son PLU, les localisations et règlements permettant la concrétisation des derniers logements « diffus » programmés sur 2020-2021.

Le décalage que l’on peut constater entre ces conditions de succès et la réalité ne peut que nous inquiéter .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *