Le PADD, quezako ?

LE PADD  (Projet d’aménagement et de développement durables)

Cette pièce est une pièce obligatoire du Plan Local d’Urbanisme.

Elle définit les orientations générales d’urbanisme et d’aménagement de Houilles, commune dense de 4,41 km² faisant partie de la Boucle de la Seine.

Ce document qui est particulièrement touffu et fleure bon le langage technocratique recèle aussi des informations notables.

Page 6 ► Houilles doit répondre à un objectif imposé de construction de 1732 logements à l’horizon 2021 et devra atteindre un objectif de 37.000 habitants en 2030 ; cela pose plusieurs questions :
1 – Houilles ne prend-elle pas trop sa part dans la boucle de la Seine, lorsque l’on sait que son territoire est réduit, déjà très urbanisé  et enclavé
2 – qui effectue la comptabilisation des nouveaux logements créés  et à combien de logements en sommes-nous (créés et projetés) ? A partir de quel date le compteur a-t-il débuté ?
3 – combien de nouveaux logements entre 2021 et 2030 ? mystère !!! ( à terme, la densité sera donc de 8.400 habitants au kilomètre carré !)

Page 16 ► concernant la valorisation des atouts paysagers, l’enjeu est de conserver cet héritage architectural (le patrimoine de la ville) par l’application d’outils de protection adaptés. En fait, les outils adaptés sont les règles du règlement écrit qui indiquent en général que « Les constructions nouvelles sont conçues pour permettre leur bonne intégration avec la typologie architecturale du secteur » (l’interprétation de l’urbanisme peut ic être très large !! ).

Page 19 ► Au-delà des espaces verts publics, il importe de souligner que la structure pavillonnaire développée sur le territoire ménage des cœurs d’îlots importants, entre les bâtis privés et pourtant participant à la qualité du cadre de vie de Houilles. Il convient de maintenir et de conforter les coeurs d’îlot les plus importants dans la valorisation du paysage urbain des ovillois pour les faire participer à la trame verte locale, avec une réglementation raisonnée pour accepter l’extension mesurée des bâtis existants, sans impacter les fonds de parcelle continus.


► Enfin si l’on observe les règlements des zones, les règles de stationnement apparaissent très restrictives  mais ces règles sont annulées si les projets intègrent des logement sociaux – sur ce point , voir précisément l’instruction du Gouvernement du 28 Mai 2014 relative au développement de la construction de logement par dérogation aux règles d’urbanisme et de la construction, Instruction du Gouvernement du 28 Mai 2014 relative au développement de la construction de logement par dérogation aux règles d’urbanisme et de la construction qui concerne Houilles (cf. décret n° 2013-392 du 10 mai 2013).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *